Hello Wismar !!!

Publié le

Berlin 1ère et 2ème visites !

Alors voilà, fallait bien que j'aille à Berlin avec les autres étudiants étrangers !

Berlin, capitale de l'Allemagne, 3.502 millions d'habitants, 891.8 km² et un nombre incalculable de choses à voir!

D'abord, pour y aller il faut se lever tôt, trois heures de train aller, trois heures de trains retour. Et vous arrivez de mauvaise humeur si, comme moi, vous avez laissé le train vous passer sous le nez alors que vous étiez arrivée en avance ... Un train, qui, soit dit en passant, passe toutes les deux heures.

Alors pour la première fois j'ai pu découvrir plusieurs monuments tels que la Porte de Brandebourg, le Reichstag, l'île aux musées ... Comme vous allez pouvoir le voir sur les photos.

Hello Wismar !!!
Hello Wismar !!!
Hello Wismar !!!

Ainsi que des voitures d'époques qui se baladaient dans les rues.

Le musée consacré à Anne Frank avec ses tags à l’extérieur, un morceau du mur. Checkpoint Charly, d'ailleurs à côté de celui-ci, il y a un photomaton qui fait des photos "vintage", assez drôles à faire à trois ou quatre dans la cabine minuscule ! Et plein d'autres choses !

Hello Wismar !!!
Hello Wismar !!!
Hello Wismar !!!

Bon, ça n'a duré que deux jours mais j'avais déjà prévu de revenir avec les autres.

La deuxième fois on est allé à Berlin avec la plupart des étudiants étrangers.

Départ en bus à 7h00, petit déjeuner à Rheinsberg où nous avons visité les jardins du château. Puis retour dans le bus jusqu'à Berlin où nous avons eu quartier libre jusqu'à 19h30.

Nous sommes donc allés voir Alexanderplatz et son superbe marché de Noël, ainsi que les magasins à dévaliser aux alentours ... C'était le moment où jamais pour acheter tous les cadeaux de Noël !

A 19h30 nous sommes allés voir le spectacle "The Wild" à Friedrichstadtpalast. Un magnifique théâtre ! Un superbe spectacle !

Enfin retour à Wismar, arrivée vers 01h30, et avec certains, enchaînement sur une soirée ! Et oui, Wismar ne dort jamais !

Julie

Hello Wismar !!!
Hello Wismar !!!

Rédigé par CHAMBERT